Le Scarabée d'or, d'Edgar Allan Poe - Presse RetroNews-BnF

Le Scarabée d'or, d'Edgar Allan Poe

Publié le 17/03/2017
Edgar Allan Poe, par Félix Vallotton ; 1894 - source Gallica BnF


Cette nouvelle du célèbre écrivain américain parut sous forme de feuilleton en 1886, dans "La Lanterne". Elle reste l'une des plus connues de son auteur.

Le 1er août 1886, La Lanterne annonce la publication prochaine, en feuilleton, d’une nouvelle signée Edgar Allan Poe (1809-1849) : Le Scarabée d’or.

"La réputation d'Edgar Poë est universelle, il a été traduit dans toutes les langues, et ses Histoires extraordinaires sont connues du monde entier. Or, le Scarabée d'or est certes l'une des plus charmantes, des plus bizarres et des plus typiques de ces récits pleins d'humour, c'est pour cela que nous l'avons choisie, persuadés que nos lecteurs nous sauront gré de l'avoir publiée."

L’une des nouvelles les plus célèbres de son auteur, Le Scarabée d’or parut d’abord en 1843 dans le journal de Philadelphie Dollar Newspaper. Edgar Allan Poe, qui avait gagné un concours organisé par le journal, reçut 100 dollars pour cette nouvelle – la somme la plus importante qu’il ait touchée pour une nouvelle publiée.

En France, la nouvelle fut traduite par Charles Baudelaire et publiée en 1856 dans le recueil des Histoires extraordinaires. C’est cette version que propose La Lanterne. Le premier épisode paraît le 22 août dans le supplément hebdomadaire du journal :

"Il y a quelques années, je me liai intimement avec un monsieur William Legrand. Il était d'une ancienne famille protestante, et jadis il avait été riche ; mais une série de malheurs l'avait réduit à la misère. Pour éviter l'humiliation de ses désastres, il quitta la Nouvelle-Orléans, la ville de ses aïeux, et établit sa demeure dans l'île de Sullivan, près Charleston, dans la Caroline du Sud. Cette île est des plus singulières. […]"

Le Scarabée d’or raconte la découverte par le protagoniste, William Legrand, d’un magnifique scarabée qui semble fait d’or massif et dont les taches sur le dos évoquent une tête de mort. S’ensuit celle d’un mystérieux message codé… L’intrigue, pleine de rebondissements, va mettre le personnage principal, le narrateur et l’ancien esclave Jupiter sur la trace d’un trésor ayant appartenu au capitaine Kidd, le célèbre pirate.

La série se poursuivra jusqu’au 26 septembre.

Edgar Poe, mort à quarante ans dans un quasi-anonymat, reçut après sa mort les faveurs du public. En particulier français, dans un premier temps, grâce à Baudelaire, puis à Mallarmé qui traduisit ses poèmes. Dès 1856, Le Moniteur universel publia en feuilleton son roman Les aventures d’Arthur Gordon Pym.

Poe est aujourd’hui considéré comme l’un des grands maîtres du genre fantastique et comme l’inventeur du roman policier.   

 

Pour en savoir plus, découvrez parmi les ouvrages de BnF collection ebooks et de Collection XIX :

Histoires extraordinaires
d'Edgar Allan Poe
Téléchargez sur iTunes / Amazon / Google Play / leslibraires.fr / Kobo

Nouvelles histoires extraordinaires
d'Edgar Allan Poe
Téléchargez sur iTunes / Amazon / Google Play / leslibraires.fr / Kobo

Aventures d'Arthur Gordon Pym
d'Edgar Allan Poe
Téléchargez sur iTunes / Amazon / Google Play / leslibraires.fr / Kobo

Contes grotesques
d'Edgar Allan Poe
Téléchargez sur iTunes

Derniers contes
d'Edgar Allan Poe
Téléchargez sur iTunes

Histoires grotesques et sérieuses
d'Edgar Allan Poe
Téléchargez sur iTunes

Contes extraordinaires
d'Edgar Allan Poe
Téléchargez sur iTunes


feuilleton
poe
nouvelle

Découvrez aussi

Le célèbre architecte a toute sa vie rêvé de métamorphoser la rive droite de la capitale pour en faire une ville nouvelle, faite de gratte-ciels, de jardins et de voies de circulation rapide.
En 1884, Verlaine publie un ouvrage dans lequel il rend hommage à plusieurs « poètes maudits ». Parmi eux, un complet anonyme : Arthur Rimbaud.
À l'unanimité, la presse française de 1936 salua la verve satirique et le génie comique du nouveau film de Charlie Chaplin.
Zola meurt asphyxié chez lui le 29 septembre 1902. Aussitôt, des rumeurs de suicide et d'assassinat circulent, révélant le climat passionnel qui entoure le romancier, farouchement dreyfusard.
L'article du jour évoque le point de vue d'Émile Zola sur ce qui est encore une nouvelle forme de journalisme en 1893 : l'interview. En partenariat avec "La Fabrique de l'Histoire".
En 1875 paraît l'édition française du recueil de gravures "Londres : un pèlerinage", chef-d’œuvre du dessinateur Gustave Doré, sur un texte de Louis Énault.
ScrollTop
Loading…