L'invention des gadgets

Dossier Communautaire
#Sculpture 

L'invention des gadgets

#
La IIIe République (1870-1940)
#
1884 - 1936

#Gaget

#Bartholdi

#Chazelles

#statue liberté

#New-York

De l'essentiel à l'accessoire, ou l'ovation des miniatures de la statue de la liberté éclairant le monde.
A propos du contributeur
Violette Bonjour
_
Membre depuis 25 August 2016
1 dossier(s) créé(s)
Ses dernières publications
Voir tous les dossiers
L'invention des gadgets

On connaît la statue de la liberté, création du sculpteur Bartholdi. La IIIe République lui a également passé la commande du lion de Belfort qui comémore la victoire de la ville sur les troupes prussiennes en 1870-1871.
Dans les années 1880, c'est le fondeur Gaget, Atelier Gaget & Gauthier, qui érige, dans ses ateliers de la rue de Chazelles à Paris, la statue destinée à New-York.
En 1884, les Parisiens se précipitent pour la découvrir. Il y a foule rue de Chazelles. Bien que l'entrée soit payante, Gaget ne peut satisfaire tous les curieux. Fort de cette expérience, Gaget prévoit des miniatures de la statue sur lesquelles il grave son nom : GAGET pour distribution payante.

En 1886, quand la statue de "La Liberté éclairant le monde" arrive a New-York, les miniatures circulent rapidement. Les Américains enthousiastes l'adoptent volontiers sous le nom gravé dessus, mais prononcé à l'américaine : Gaget devient "Gadget". "Do you have your gadget of the statue ? " . Le terme est lancé, le développement de la société de loisir  le généralisera.

Egalement sur RetroNews

L'histogramme du nom Bartholdi nous indique une recrudescence de la fréquence du terme en 1936, date du cinquantenaire de l'arrivée de la  statue à NY.

 

Voir le dossier RetroNews sur la statue de la liberté

Revue de presse
0
No votes yet
ScrollTop
Loading…