Aux États-Unis, "d'abominables lynchages"

Publié le 06/12/2016
Entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle, la haine raciale entretenue par le Ku Klux Klan donne lieu à une violence inouïe contre les Noirs. La presse française s'en fait volontiers l'écho.

4000 noirs ont été exécutés sans jugement aux États-Unis entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle selon une étude de 2015 de l’association américaine de défense des droits de l'homme, l'Equal justice initiative, réévaluant de plusieurs centaines de nouveaux cas les précédentes estimations.

Fusillades, pendaisons...


Découvrez aussi

L'armistice signé dans la clairière de Rethondes, le 22 juin 1940, établit les conditions de l'occupation allemande et coupe la France en deux.
En 1798, la presse publie la correspondance officielle de Bonaparte, alors en Égypte. Celui-ci y fait le récit de la bataille des Pyramides et de son entrée au Caire.
Le discours radiophonique prononcé par de Gaulle en juin 1940 n'eut guère d'écho dans la presse hexagonale, déjà globalement dévouée au maréchal Pétain.
L'historien et romancier Olivier Delorme revient sur le massacre du monastère d'Arkadi, épisode sanglant de la révolte crétoise survenu en 1866, et sur les réactions qu'il suscita en Europe.
Du 5 au 9 octobre 1896, l'empereur russe Nicolas II fait une visite exceptionnelle à Paris. Un triomphe populaire qui est aussi l'occasion de consolider l'alliance entre les deux pays.
Le premier génocide du XXe siècle fut perpétré à partir de 1904 dans la colonie allemande du Sud-Ouest africain. Il entraîna la mort d'environ 75 000 personnes.
ScrollTop
Loading…