Belle Epoque : "une société qui a confiance en l'avenir" - Presse RetroNews-BnF

Belle Epoque : "une société qui a confiance en l'avenir"

Publié le 07/06/2017
La Belle Époque fait partie de notre héritage culturel mais sait-on vraiment ce que recouvre cette notion ? L’historien Dominique Kalifa, auteur de La véritable histoire de la Belle Époque, revient sur cette période perçue comme une parenthèse enchantée.

Que nomme-t-on précisément Belle Époque ?
 
Ce qu’on s’accorde à nommer la Belle Époque, c’est l’entrée dans le XXe siècle, les quinze années qui ont précédé la Première Guerre mondiale. C’est le temps des inventions techniques, technologiques, industrielles, de l’aviation, du téléphone, du cinéma… Des inventions majeures se mettent en place. C’...


Découvrez aussi

"Versons un pleur sur la Petite Ceinture" - En 1934, la fermeture de la Petite Ceinture désole les voyageurs parisiens...
En 1927, un journaliste de Paris-Soir signe une série de reportages sur la vie nocturne dans les quartiers louches de la capitale.
En 1883, le préfet Eugène Poubelle impose le ramassage des ordures à Paris. L'idée se heurte à l'hostilité de la population, et le métier de chiffonnier, menacé, devient l'emblème de ce mécontentement.
Dès le début du XXe siècle, les maltraitances animales sont dénoncées comme une barbarie d'un autre siècle.
Espagnols, Allemands, Polonais, Italiens... Ils sont nombreux à avoir cherché asile en France au cours du XIXe siècle. L'historienne Delphine Diaz, spécialiste de l'histoire des exilés et réfugiés politiques, revient sur les réactions que leur arrivée a suscitées.
Arsenic, acide, vitriol... En 1903, Le Temps dresse un panorama des poisons et des méthodes utilisés à travers les âges pour occire ses ennemis.
ScrollTop
Loading…