Et l’élection présidentielle devint un événement médiatique - Presse RetroNews-BnF

Et l’élection présidentielle devint un événement médiatique

Publié le 05/05/2017
Sondages avant l'heure, reportages, concours électoraux... La forte médiatisation du scrutin présidentiel a commencé dès la IIIe République, comme nous l'explique l'historien Benoît Lenoble.

La dernière campagne électorale pour l’élection présidentielle a confirmé le poids et l’influence des médias en matière de vie politique et de débat public. Cette dynamique est vieille de plus d’un siècle. Durant la IIIe République, l’élection du président fait l’actualité croissante dans les journaux alors même que les citoyens-(é)lecteurs ne sont pas appelés aux urnes (...


Découvrez aussi

Originaire de Cuba, mulâtre né libre, il fut maire de Paris en 1879 et ministre de la République en 1887 mais sitôt enterré, son nom est tombé dans l'oubli.
Dans l'entre-deux-guerres, la forte immigration italienne, incitée par le patronat et les pouvoirs publics pour reconstruire le pays, effraie une partie de l'opinion et de la presse.
Napoléon en livres, en feuilletons, en pièces de théâtre... En 1838, un chroniqueur du "Figaro" se plaint de l'avalanche de productions littéraires consacrées à l'Empereur.
10 septembre 1898, une dépêche confirme à la presse l'information qui s'était répandue dans l'après-midi : l'impératrice Elisabeth d'Autriche a été assassinée. Stupeur et incompréhension à la Une.
Après une série d'incidents violents, les ligues fascistes sont dissoutes en France en 1936, sous l'impulsion du Front populaire.
Le 12 janvier 1870, les funérailles du journaliste Victor Noir, tué par Pierre Bonaparte, sont suivies par 100 000 personnes et donnent lieu à de violentes manifestations hostiles à Napoléon III.
ScrollTop
Loading…