"Il faut décoloniser notre imaginaire" - Presse RetroNews-BnF

"Il faut décoloniser notre imaginaire"

Publié le 28/06/2017
L'historien Pascal Blanchard revient sur la fabrication de l'idée coloniale sous la IIIe République. Ou comment les républicains de gauche et de droite, mais aussi des anti-républicains, ont "vendu" les colonies aux Français.

Comment les conquêtes coloniales sont-elles peu à peu devenues le ciment de la société française ?
 
Jusqu’en 1870, la France est un pays qui se construit surtout dans son hexagone, elle est en train de fédérer l’idée de nation, de citoyenneté et les frontières de son rayonnement. La question coloniale est certes présente, mais pas omniprésente,...


Découvrez aussi

Le député Henri Grégoire, figure emblématique de la Révolution, fut l'un des principaux partisans de l'abolition face aux représentants des colons esclavagistes.
En 1929, "L'Humanité" ouvre ses pages à des "indigènes" des colonies françaises. Ceux-ci témoignent de leurs conditions de vie et de travail, mais aussi de leur engagement aux côtés du Parti communiste.
L'écrivain Paul Morand publia en 1928, dans "Les Annales politiques et littéraires", le récit d'un voyage qui le mena de la côté sénégalaise à Tombouctou.
Quand la presse exhorte les Français à partir à la découverte des colonies...
La signature du traité de protectorat, le 5 juillet 1863, marque les débuts de la présence française au Cambodge. Le pays n'obtiendra son indépendance qu'en 1953.
Parti en 1866 à la recherche des sources du Nil, le célèbre Dr Livingstone disparut pendant cinq ans sans donner de nouvelles. Jusqu'à ce qu'un certain Henry Stanley ne le retrouve.
ScrollTop
Loading…