La petite histoire des journaux non-conformistes

Publié le 09/11/2016
Toma Bletner et Romain Dutreix reviennent en bande dessinée sur l'aventure des journaux satiriques et non-conformistes. Une revue de presse instructive et hilarante. Interview de Toma Bletner.

Après l'attentat de Charlie Hebdo, le "numéro des survivants" a attiré dans les kiosques une foule de lecteurs. Le scénariste Toma Bletner, 36 ans, a saisi ce moment pour mettre un coup de projecteur sur l’importance majeure des journaux papier dans l’histoire. En strips de trois ou quatre cases chacun, il revient, avec le dessinateur Romain Dutreix...


Découvrez aussi

La célèbre romancière a publié de nombreux articles dans la presse de son époque. Elle y aborde tous les genres : reportages, billets, chroniques, portraits.
Le journaliste Émile Vuillermoz, qui tenait une rubrique dans le journal Le Temps, est en 1916 le véritable fondateur mondial de la critique de cinéma.
Le Télégraphe, journal du matin - Source BnF
Et si le phénomène des informations dites "virales", relayées, partagées, recopiées d'un site, d'un réseau social à l'autre, n’était pas propre à la culture numérique, mais avait pris naissance au cœur du XIXème siècle médiatique ? Par Guillaume Pinson et Julien Schuh.
Pendant des années, Proust a écrit dans le Figaro. Chroniques mondaines, notes, réflexions du futur grand écrivain ont ainsi été publiées dans le journal de son ami Gaston Calmette.
En 1935, le célèbre écrivain aviateur s’est rendu en Union soviétique. Publiés dans Paris-Soir, ses reportages évoquent la Russie de Staline sur un mode à la fois personnel et apolitique.
Voyageur intrépide et infatigable, Joseph Kessel a toute sa vie puisé dans ses reportages la matière de ses célèbres romans.
ScrollTop
Loading…