La révolte crétoise de 1866, Victor Hugo et "l’Holocauste" d’Arkadi - Presse RetroNews-BnF

La révolte crétoise de 1866, Victor Hugo et "l’Holocauste" d’Arkadi

Publié le 01/06/2017
L'historien et romancier Olivier Delorme revient sur le massacre du monastère d'Arkadi, épisode sanglant de la révolte crétoise survenu en 1866, et sur les réactions qu'il suscita en Europe.

Lorsque, en 1832, le Royaume-Uni, la Russie et la France imposent au sultan l’indépendance de la Grèce sous la couronne d’Othon de Bavière (Le Constitutionnel, 6 août 1832), ils laissent la Crète en dehors de ses...


Découvrez aussi

Dans une capitale plus que jamais isolée, les ballons montés sont le seul moyen de rejoindre la province. Ainsi le ministre de l'intérieur, Léon Gambetta, quitte Paris le 7 octobre 1870 pour un voyage périlleux.
En 1862, un violent conflit armé oppose les États-Unis à la tribu des Dakotas, menée par le chef indien Little Crow. Les Dakotas seront presque anéantis.
Du 14 au 18 septembre 1812, Moscou est en flammes. La Grande Armée entre victorieuse dans une ville désertée... et sabotée par les Moscovites. La presse met l'emphase sur la barbarie russe.
De retour en France après dix-neuf ans d'exil, l'écrivain prononce un discours enflammé en faveur de Paris, alors menacé par la progression prussienne.
Alors que Paris est assiégé le 18 septembre 1870, la vie quotidienne des Parisiens se met en place, entre rationnement drastique et rigueurs d'un hiver exceptionnel.
Alors que Paris est sur le point d'être assiégé par les armées prussiennes après la débâcle de Napoléon III à Sedan, nul ne veut croire à l'imminence de l'état de siège.
ScrollTop
Loading…