L'accueil des réfugiés en France au XIXe siècle

Publié le 15/11/2016
Espagnols, Allemands, Polonais, Italiens... Ils sont nombreux à avoir cherché asile en France au cours du XIXe siècle. L'historienne Delphine Diaz, spécialiste de l'histoire des exilés et réfugiés politiques, revient sur les réactions que leur arrivée a suscitées.

Alors que la crise de l’asile occupe aujourd’hui les unes des journaux européens et s’impose comme un sujet politique et médiatique de premier ordre, le détour par la presse du XIXe siècle montre que l’accueil de réfugiés étrangers n’est pas sans avoir suscité l’intérêt des journaux de l’époque....


Découvrez aussi

En 1921, la carte d'identité est lancée dans le département de la Seine... et provoque un tollé.
En 1883, le préfet Eugène Poubelle impose le ramassage des ordures à Paris. L'idée se heurte à l'hostilité de la population, et le métier de chiffonnier, menacé, devient l'emblème de ce mécontentement.
En 1938, L’Humanité se fait l’écho de la misère et des souffrances des travailleurs les plus âgés.
L'athlète tchécoslovaque Zdenka Koubková n'est pas restée dans les mémoires uniquement pour son record du monde du 800 mètres féminin...
En 1939, le Français moyen mesurait 1m. 68.
Salle de cours, Agence Meurisse, 1931 - Source : BnF
Si l'orthographe française a beaucoup évolué au fil des siècles, les débats qui accompagnent les réformes successives n'ont, eux, pas varié...
ScrollTop
Loading…